Contes de la France d'En Bas / Contes de la França d'enbàs

La France d'en bas, c'est un peu « la France sociale », c'est aussi une France culturelle, celle du sud, la France méditerranéenne, celle qui parlait le languedocien, le provençal, le gascon...  :  des dialectes qui ont pour souche l'occitan, c'est-à-dire ce « bas-latin » qui vira à la langue d'oc alors que le nord passait à la langue d'oïl, laquelle a aussi plusieurs « patois » dont le francien qui s'imposa comme langue nationale.

La France d'en bas, c'est une contre-histoire, celle de toutes les périphéries qui ont souvent choisi la rébellion pour dire NON à tous les centralismes de la pensée unique. (Lire la suite)

 

« Les contes de la France d'en bas » sont aussi « les comptes de la France d'en bas », car conter et compter sont aujourd'hui des homonymes en passe de devenir des synonymes.

Alors, comptons sur les 50 dernières années de l'Actualité d'en bas et contons sur les valeurs universelles de l'Histoire d'en haut... Et ce comptoir-contoir nous fera la surprise de fêter les retrouvailles avec une jeune-et-vieille personne qu'un président de la République confia à un randonneur pour la sauver d'une maladie de la mémoire. Ainsi put-elle conclure en plaisantant  par une devinette: « Quel est le comble de la France ? Et quel est le comble de l'Occitan ? »

par Claude ALRANQ

La França d'enbàs, aquò's un pauc « la França sociala », es tanben una França culturala, aquela del sud, la França miegterrana, aquela que parlava lo lengadocian, lo provençal, lo gascon...  : de dialectes qu'an per soca l'occitan, es-de-dire « aquel latin-bàs » que virèt a la lenga d'òc alara que lo nòrd passava a la lenga d'òil e a totes sos « patoès », en particular lo francian que s'impausèt coma  lenga nacionala.

La França d'enbàs es una contra-istòria, aquela de totas las periferias qu'an causit mai d'un còp la rebellion per dire NON a totes los centralismes de la pensada unenca.

« Los contes de la França d'enbàs » son tanben « los comptes de la França d'enbàs », que contar e comptar son uèi dos omonimes a mand de devenir dos sinonimes.

Alara comptèm sus las darrièras 50 annadas de l'Actualitat d'enbàs e contèm sus las valors universalas de l'Istòria d'ennaut... Aquel comptador-contaire nos farà la suspresa de festejar la retrobada amb una jova-e-vieilha persona qu'un president de la Republica confisèt a un barrutlaire  per la salvar d'una malautiè de la memòria. Aital aquela persona posquèt acabar per una devinalha espofadosa : « Quan'es lo comol de la França ? E quan'es lo comol de l'Occitan ? »

 

«  Fondateur du « Théâtre de la Carriera » (1968) et batailleur du renouveau théâtral occitan, Claude Alranq crée une soixantaine d'oeuvres au contact de l'actualité locale et internationale.
Après un travail de recherche et de formation à l'université où il s'affirme comme un des spécialistes de l'ethno-scénologie  française et du théâtre des minorités, il revient comme conteur au carrefour des traditions et des imaginaires populaires.