Actualités

Théâtre d'oc contemporain : pour une alternative expérimentale...

I – Constats
Il ne fait de doute à personne que le spectacle vivant occitan est à une période charnière. Son renouveau conceptuel date des années 1970 et cette génération atteint l'âge de la retraite. Ce serait une erreur de ne pas capitaliser cette contribution et de ne pas la confronter aux attentes et aux perspectives que se donne la génération suivante. D'autant plus nécessaire est ce passage de relais que la génération suivante se cherche et est aux prises avec un contexte critique (crise de société et crise de la théâtralité).

La génération occitaniste des années 1970 a hésité entre régionalisme, autonomisme, autogestion, socialisme, tout en découvrant dès 1974 le féminisme, l’écologisme et l’altermondialisme. La marginalisation subie au cours des années 1980 et 1990 n’a pas empêchée la continuation d’une réflexion sur l’identité culturelle, la laïcité, l’éducation, la nature, le climat… sans jamais cesser de confronter ces questions aux paramètres du local et des institutions républicaines, de l’actualité et de l’histoire. Autant
d’expérimentations qui concourent à l’approche d’un occitanisme du XXIème siècle, capable de résister aux dérives de l’anthropocène.

Collaborations avec le Théâtre de « la Carriera », la Fabrique Sauvage, le Théâtre de Pierre…

( « Temporadas » de Pézenas et « Totémic » : fédération du bestiaire festif totémique occitano-catalan)

Nouvelle création : Terre-mère et Fils (roman policier)

Passionné d'archéologie, il pilote les fouilles préhistoriques situées sur les drailles de transhumance. Sa dernière usine est délocalisée en Turquie. C'est l'ultime rejeton de la dynastie industrielle cévenole.
Son corps vient d'être découvert dans le bûcher du roi Carnaval...
Eclate l'affaire Rostand   !
… Un mystère qui éclabousse les traces de la Grande Mère d'Orient de la plus haute antiquité jusqu'à l'actualité la plus brûlante.
… Une traque méditerranéenne qui met à bout de souffle enquêteurs, savants et activistes lancés à la poursuite de ce météorite.
… Un étrange défi de la nature à l'Histoire.
… L'humble parcours d'un fils à la recherche de lui-même.

Sommaire

1 – De Cordoue aux Cévennes
2 – Des Cévennes à la Cévenne
3 – Le détour turc
4 – Dans le triangle américano-turco-cévenol
5 - L'entre-mondes

 

 

2022 sera le 400ème anniversaire de Molière.

L'homme Molière m'interroge mais je n'ai pas une vocation particulière à fêter ce qui va devenir un événement « exceptionnel » de plus !... c'est-à-dire une marchandisation culturelle moins intéressée par l'histoire et l'oeuvre du personnage que par les retombées économiques et touristiques.

 

A ce jeu, Molière est rabâché et le Sud (où il a fait métier de vie et de théâtre entre ses 23 et ses 35 ans) est méprisé, c'est-à-dire réduit au rôle de décor : une couleur locale qui enjolive le sujet mais qui n'inter-agit pas avec lui. Or sans le Midi et sans la France de 1645 à 1657, on ne peut pas comprendre ce qu'a été la jeunesse de Molière, à savoir : une expérience existentielle (culturelle et politique) qui l'a influencé pour le restant de ses jours.

 

Lorsque j'étais universitaire à Nice et avec l'aide de l'Université de Perpignan, nous avions organisé un colloque à Béziers qui donnât lieu à une édition collective : Molière et les pays d'oc (Presses universitaires de Perpignan 2005). Quinze ans après, je reprends le sujet dans une œuvre à la fois historique et contemporaine : Au Sud de Molière. 

- Historique parce qu'elle précise le contexte de cette cohabitation

- Contemporaine parce qu'elle met en scène les aspects positifs et négatifs du mythe hérité et actualisé.

 

Lorsque j'étais intermittent du spectacle, j'ai vécu ce va-et-vient entre le XVIIème siècle et aujourd'hui, du point de vue de l'acteur et du metteur en scène.

 

Cette expérience du chercheur et du praticien confrontée au mythe de Molière, malheureusement diminué dans ses dimensions géo-politique et géo-culturelle, m'oblige à reprendre ce dossier et à fêter cet anniversaire d'une façon particulière. Nous le disions : historique et contemporaine mais aussi historique et fictionnelle.

Peut-on faire co-habiter l'histoire et la fiction ?

En vérité, tout ce qui s'est écrit sur Molière n'échappe pas à cet aléas. Sa vie reste à bien des égards mystérieuse. C'est sur ces points d'ombre que j'émets des hypothèses fictionnelles dans des limites compatibles avec la biographie connue et dans des proportions où l'histoire de France et l'histoire des pays d'oc (Guyenne et Languedoc du « grand siècle ») imposent leur place : une place convenable car les événements autour des Frondes dites parlementaire et princière sont revitalisés.

 

Avant d'envisager une édition de cet ouvrage, je le soumets à l'oeil critique de personnes intéressées par le sujet et qui auront le temps de réagir ( ? ) , positivement ou négativement peu importe mais en regard d'un mythe qui mérite mieux que celui que le commerce (ou « la politique ») lui réserve. Que ces personnes se fassent connaître :

Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

 

Agenda

  • Jeudi 14 janvier 2021 : conférence « la tragédie et la cité dans la Grèce antique ».
    St Chély d’Apcher (48) en collaboration avec le « Théâtre de Pierre ».

  • Du 18 au 22 janvier 2021 : action pédagogique et artistique « Molière en Occitanie 1645-1657 » .
    Lycée de St Chély d’Apcher (48) en collaboration avec « la Fabrique Sauvage" et « Carriera ».

  • Samedi 30 janvier 2021 : conférence « Histoire du théâtre d’oc ». 16 h au Centre Culturel Rochegude à Albi (81).

  • Mardi 2 février 2021 : conférence « la tragédie, la mythologie et l’histoire dans la cité antique grecque : rappel aux Méditerranéens d’aujourd’hui »
    Bédarieux (34) Salle Bex 18 h 30. Tel 06 84 12 28 14

  • Les vendredi, samedi et dimanche 5, 6, 7 mars 2021 : lecture du roman « Du Feu de Dieu » (ed. Julliard) de Daniel Hébrard .
    Amis du Théâtre Populaire d’Uzès (30) tel 04 66 22 34 05

  • Du lundi 29 mars au vendredi 2 avril 2021 : résidence « Molière en Occitanie »
    au CIRDOC à Béziers (34)

 

Claude Alranq

  • Acteur, auteur, metteur en scène, conteur

     

    1968-1993
    «  Fondateur du « Théâtre de la Carriera » (1968) et artisan du renouveau du théâtre méridional (d'expression française et occitane), il écrit, met en scène et joue une cinquantaine d'oeuvres au contact de l'actualité locale et internationale,  sur les chantiers les plus divers des francophonies IN (Pays d'oc, Bretagne, Catalogne, Pays basque...) et OFF (Mali, Kanaky et Outremer...)

    1994-2006
    Après un doctorat d'Etat sur les arts de jouer du Midi de la France, il travaille comme enseignant-chercheur à l'université où il s'affirme comme un des spécialistes de l'ethno-scénologie française et de l'histoire du théâtre des minorités, il initie la première licence professionnelle artistique  en France (2000) :  « ACTEURS -SUD » (interculturalité, transdisciplinarité, patrimoine culturel immatériel).

    2007-2021
    Déçu par l'administration universitaire, il revient comme acteur, conteur, auteur, metteur en scène d'une vie méridionale au carrefour des traditions et des imaginaires.  Il collabore aux recherches sur le patrimoine culturel immatériel  et à son actualisation dans le domaine du spectacle vivant ».

     

Newsletter

Je m'inscris à la newsletter

Contacts

Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. free.fr
04 67 30 34 71