« La croisade contre les Cathares »

L’Occitanie et la Croisade des Albigeois : un événement européen
Autour de l’An Mil, l’espace méridional occidental européen donnait naissance aux langues et cultures romanes (oc, oïl, catalan, castillan, italien, corse, roumain...). Ce printemps des langues tenait au métissage des peuples indigènes et migrateurs qui avaient parcouru cet espace depuis le néolithique.

Il tenait aussi à la loi de la différence que la nature et l’histoire imposent à l’Homme pour harmoniser sa survie et son évolution.
Ainsi apparaissait la langue d’oc... En 2 siècles à peine, cette langue exprima de façon si résolue les interrogations du renouveau médiéval qu’elle contribua admirablement au fondement civilisationnel de l’Europe moderne.

- "Patz de dieu" ou comment le sacré peut intervenir dans le gouvernement des choses pour désarmer la violence et affranchir les serfs.
- Art roman ou comment l’Homme conçoit dans son cadre de vie un rapport direct et harmonieux avec dieu et la nature.
- "Amor" ou comment l’art d’aimer que chantent les troubadours requestionne l’amour chrétien et l’amour chevaleresque.
- "Paratge" ou comment l’équité fondée sur le nature des êtres et des collectivités peut redistribuer le pouvoir entre les clercs, les chevaliers, les consuls et les métiers pour donner plus d'autonomie aux cités.
- "la jòi" où comment la personne peut accomplir son droit au bonheur en reconciliant l’âme et le corps, "la convivença" entre lui et l’Autre.
- "la tolerança" où comment le mystère du monde invite à l’humilité car il est si grand qu’aucun mortel ne peut postuler au monopole de la raison ou de la foi.
    
C’est parce que les pays d’oc s’aventurèrent sur ce chemin de la liberté d’aimer, de prier et de gouverner qu’ils furent qualifiés d’hérétiques.

Célébrer le 800ème anniversaire de la Croisade, ce n’est pas verser dans le particularisme méridional ; c’est au contraire rendre hommage à ceux, troubadours cathares, faidits excommuniés, expatriés, exclus, victimes de tous les totalitarismes et de toutes les intolérances... qui ont perdu vie, biens et mémoire pour fidélité à des valeurs qui sont encore brûlantes d’actualité.

Pour plus de renseignements sur cette conférence, contactez nous au 04 67 30 34 71 ou à Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.