La tragédie et la cité dans l’antiquité grecque

 

TRAGÉDIE, MYTHOLOGIE ET CITÉ DANS L’ANTIQUITÉ GRECQUE :
RAPPELS AUX MÉDITERRANÉENS DU XXIème SIÈCLE

Aujourd’hui, où il est de plus en plus question de « post-modernité » ou de « fin de l’Histoire », de nombreuses recherches re-questionnent le passage de la préhistoire à l’Histoire. Cette transition a été longue mais le génie des mythologies est de rendre compte de ce temps profond par des raccourcis symboliques qui donnent sens et images à ces mutations de civilisations.

A l’échelle méditerranéenne, la tragédie antique grecque naît de ce génial précipité. Non seulement la tragédie conserve la trace des origines mais elle interroge aussi le chemin en devenir. Sur ce chemin se dressaient la cité et la citoyenneté. Et de la cité antique, aux empires, aux monarchies et aux républiques, nous restons sur ce chemin. Au jour d’aujourd’hui, nous doutons de sa direction…

Se replonger dans la Méditerranée au moment où les rhapsodes enfantent la tragédie qui interpelle la cité, les dieux et les mythes est un rafraichissement de l’esprit qui ne manque pas d’intérêt.